#EnViedeSport : enjeu de santé publique, social et économique

Dans cette période de crise sanitaire, la rentrée sera bien sûr scolaire et économique, c’est une obligation, mais elle sera aussi sportive. Elle doit l’être, c’est impératif. L’activité physique et sportive est essentielle au bien-être et à la santé des Français. C’est aussi un enjeu social et économique de premier plan, notamment pour l’ensemble de notre écosystème, touché de plein fouet par la crise de la COVID-19. La reprise du sport est indispensable pour que la vie reprenne. 

Je suis persuadée que pour nos concitoyens, quel que soit leur âge, l’envie de (re)faire du sport va être la plus forte, en pratique libre ou encadrée par un club, dans une salle de sport, seul ou à plusieurs, pour retrouver la forme, se dépasser, se défouler, se ressourcer et refaire le plein d’énergie.

Ces derniers mois, nous avons travaillé ensemble à compenser au mieux les conséquences de l’arrêt temporaire ou partiel de l’activité. Nous avons aussi élaboré des protocoles sanitaires permettant une reprise des activités sportives de manière sécurisée, en limitant le risque au maximum. 

Le Ministère chargé des Sports avec ses partenaires, le Comité National Olympique et Sportif Français, le Comité Paralympique et Sportif Français, l’Agence nationale du Sport et le mouvement sportif lancent à l’unisson une campagne de soutien à l’activité sportive ce samedi 29 août à l’occasion du départ de la 107e édition du Tour de France à Nice.

Ce vaste programme de communication et de relance du sport a pour vocation de sonner la reprise enthousiaste et nécessaire du sport. Elle s’articulera autour d’un mot d’ordre fort : « EnVie de sport ».

Pour en savoir plus : Cliquez ici